Dalfen de Brigue réinvente le pantalon

Dalfen de Brigue réinvente le pantalon !!!

samedi 20 juin 2015

Crowdfunding trop risqué ! ?

Une bonne grosse claque !

Voilà ce que j'ai reçu cette semaine en comprenant et "acceptant" le fait que je ne vais peut-être pas pouvoir exposer mon concept à un financement participatif comme je le prévoyais:"une bonne grosse claque".
Je rappelle que cela fait 3 mois que je prépare cette campagne que je pensais vous soumettre en septembre, il me restait les revues de presse à terminer, quelques contacts médiatiques à sensibiliser et les photos et films de présentation du concept puisque j'ai enfin du visuel à présenter.

Bref pour essayer de la faire courte:

Lundi une avocate de renom, spécialisée dans le conseil en propriété industrielle notamment dans la mode me confirmait le fait que je ne pouvais empêcher personne de reprendre mon concept et de se l'approprier. Même le nom d'une marque peut être exploitée par n'importe qui tant que tu n'as pas commencé à vendre et ce, même si tu as déposé le nom de ta marque et ton logo à l'INPI ou L'OMPI (Institut National de la Propriété Industrielle et Organime Mondial de la Propriété Industrielle) Me concernant : Concept, Nom de Marque et Logo sont déposés depuis des mois dans ces organismes.

Vendredi un homme d'affaire spécialisé dans l'industrie textile depuis des années accepte de me rencontrer (au passage, merci à toi Laurent d'avoir organisé cette rencontre) pour me conseiller. Il est septique sur ma revendication "nouveau concept", selon lui, tout a déjà été fait.
Je lui expose le nouveau concept en reprenant mon slogan du crowdfunding : "Réinventons le pantalon" ...   ...  blablabla, blablabla.
Il aime et reconnait que c'est nouveau, des siècles se sont écoulés mais ça n'a effectivement jamais été fait !

Mon problème est précisément là !:

En effet, ce n'est pas juste une ligne de vêtements que je fais confectionner, c'est carrément un nouveau concept que je m'apprête à proposer sur le marché international de la mode.

Donc, je fais comment ???

OK, j'ai bien compris que je serai copiée, pas de problème c'est la loi du marché et quelque part c'est très bien, le concept s'y prête et est fait pour ça.
Mais comment faire pour m'imposer (dans ce monde impitoyable) en temps que créatrice du concept de sorte que je puisse quand même en vivre ? Avant d'être copiée je souhaite exister et être reconnu comme;
Le marque Dalfen de Brigue =  créatrice du  ? "concept" !
Comme Mary Quant (ou Courrèges) créateur/trice de la mini jupe ! 
Je veux que ma marque existe. 
Comment faire pour dévoiler mon concept sans me le faire piquer ?

Nous tombons d'accord sur le fait que si je dévoile mon concept lors du crowdfunding de cet automne, il est fort à parier que les pro(s) de l'industrie textile vont s'en emparer et sortir mon concept avant même que je puisse le faire et qui plus est, dans des quantités et à des prix qui défieront toutes concurrences.
Je ne peux même pas dire qu'ils vont me couler, me noyer, puisque je n'aurais pas eu le temps de monter à la surface et sortir la tête hors de l'eau !
J'aurais juste dépensé du temps (18 mois sans salaires), de l'argent et de l'énergie pour rien. Je leur offrirai tout simplement un nouveau concept sur un plateau d'argent.

La solution: De l'argent, beaucoup d'argent, on parle de milliers ... un million d'euros, je ne me rends même plus compte. 
Il faut sortir le concept sur le marché international en faisant le buzz, et pour faire le buzz il faut investir dans la com, le marketing, intéresser les personnes en vue du moment, produire les petits "plus" produits dérivés de la marque auxquels j'ai pensé.
Être partout...bref s'imposer sur le marché en arrivant comme une bombe.
Dalfen de Brigue réinvente le pantalon pour femmes !

Ensemble, réinventons le pantalon !

Ok, même pas peur, je peux le faire, j'adorerais ça, c'est même ce que j'ai envie de faire, c'est exactement ce à quoi j'ai envie que ma vie ressemble dans les années à venir, il faut juste que je donne un coup de fil à Bill Gates, Milk made deux trois potes quoi ! Tant que j'y suis j'appelle Donatella Versace et je lui explique que j'ai rêvé de son frère que je ne connaissais pas (depuis je sais qui il est et ce qui lui est arrivé, fatalité j'ai vu par hasard un documentaire sur son assassinat quelques jours après à la télé, c'est vrai que ça m'a troublé, mais bon...)et je lui explique que j'ai même pensé un moment que c'était lui qui m'envoyait l'idée du concept à travers mon rêve...c'est bon là je suis bonne pour l'internat en asile psychiatrique !

Plus sérieusement il faut séduire les gros financiers, style les business Angels.
Concrètement, l'objectif à venir serait de préparer un business plan béton sur 3 ans et de leur présenter le bébé. Cela implique encore au minimum 18 mois d'attente avant de produire quelque chose, on ne part plus sur 2016 mais 2017. C'est fou, d'autant que dans ma tête tout est prêt, moi je pourrais faire partir plusieurs collections et gammes tout de suite en production si j'en avais les moyens......c'est très frustrant.

Du coup j'ai comme qui dirait un peu besoin de réfléchir.
Le chemin était déjà escarpé mais là, ça devient vertigineux, effrayant, y'a plus de route c'est de l'escalade à mains nues à flan de rocher !
Voilà en l'état ce qu'il y a dans mon petit cerveau en ce moment. 
Pas facile à résumer tout ça, j'espère que vous en comprenez l'essence.  (ça sent l'essence ! lol !)

Vous en pensez quoi ?
Perso, une petite pause s'impose.

  1. faut que j'aille méditer. 


Demain soir fête de la musique, youpi ! ça va faire du bien.

Bisous les filles.
Merci à tous et toutes de l'attention que vous m'accordez

"Tout est intrinsèquement vide, illusoire et chimérique"
quand on comprend que le "tout" est vide et que le "vide" est tout

c'est là que je vais méditer ...            Love